expert comptable paris8

Accompagnement pour la création d’entreprise

Marc a décidé de créer une entreprise d’import export d’épices et de spécialités culinaires haut de gamme. Il importe entre autres choses de la vanille et du poivre de Madagascar, du Safran d’Iran et exporte de la gastronomie lyonnaise à des français expatriés en Chine.

Marc est un commerçant dans l’âme, mais il n’a suivi qu’une formation en gestion de 2 semaines. Il a parfaitement conscience que la gestion est son point faible, son talon d’Achile.

Il n’a pas assez d’expérience pour rédiger seul le business plan, calculer les prévisionnels de vente, négocier des prêts avec les banques, rédiger et déposer les statuts de sa société. Il se pose de nombreuses questions :

  • Quel statut choisir ? SA, SARL, EURL, nom propre ?
  • Quel doit être le montant du capital social ?
  • Quel doit être le montant de mon apport personnel ?
  • Est ce que je dois me porter caution personnelle ?
  • Qui peut se porter caution à ma place ?
  • Qui peut me prêter de l’argent ?
  • Est-ce que les statuts standard sont les mieux adaptés à mon projet ?

Prendre les bonnes décisions stratégiques

Le choix de faire appel à un expert comptable pour créer une entreprise est la première bonne décision de gestion d’un créateur. Vouloir économiser sur ce poste est une erreur stratégique à moyen et long terme, car les décisions qui sont prises au moment de la création auront des répercutions positives ou négatives des mois ou des années plus tard.

Exemple de conséquences dramatiques

Jean François s’est marié sous le régime de la communauté universelle il y a 20 ans et a créé une SARL il y a 10 ans. Pour ce faire, il a puisé le montant du capital social dans l’épargne commune du ménage. Pendant toute cette période, son épouse n’a jamais travaillé dans l’entreprise, elle était mère au foyer.

Jean François a divorcé il y a 2 ans.

Il avait créé seul la SARL sans demander conseil à un expert comptable. C’est la raison pour laquelle il avait fait plusieurs erreurs qui sont passées inaperçues pendant 8 ans, mais qui se sont révélées au moment du divorce.

La liquidation de la communauté lui a au final coûté beaucoup plus cher que s’il avait fait appel à un expert comptable pour créer l’entreprise.

Quelles sont les erreurs de Jean François ?